La leptine (du latin leptos, qui veut dire mince) est une hormone de satiété.

C’est elle qui signale au cerveau: «Tu as assez mangé, Sheryl-Anne. Dépose ta fourchette.»

La leptine active aussi le métabolisme, et donne l’envie de s’activer après avoir mangé.

Bises minces,

Sheryl-Anne xx

P.S.: Vous aimez? Vous détestez? Laissez-moi un commentaire, une question, une pensée… Je lis chaque commentaire et je répondrai, si besoin. Et merci de répandre l’information auprès toutes les personnes que ce texte pourrait aider, inspirer ou simplement faire sourire. xx

* Je ne souscris pas à l’expérimentation animale. Tristement, énormément de données scientifiques y trouvent leur appui. Désolée, petites bêtes!


Quelques références

Harvard Heart Letter, “Abundance of fructose not good for the liver, heart”: https://www.health.harvard.edu/heart-health/abundance-of-fructose-not-good-for-the-liver-heart

Lorenzi M, Montisano DF, Toledo S, Barrieux A. High glucose induces DNA damage in cultured human endothelial cells. J Clin Invest. 1986;77(1):322–325. doi:10.1172/JCI112295

4 thoughts to “Leptine: pas une mince affaire

  • Livia

    Merci merci merci

    Cet article est très complet et simple!!!
    Par contre les gens parlent toujours de leur manque de pain une addiction redoutable…

    • Sheryl-Anne

      En effet, le pain étant fait de farine (glucide raffiné et/ou transformé), le pouvoir addictif est là. On n’y pense pas, mais c’est le même effet qu’avec le sucre. Merci pour le gentil commentaire, Livia. xx

  • Cseko

    Extra clair precis, y a plus qu’à….
    Merci

    • Sheryl-Anne

      Merci Dominique! C’est la raison derrière la pratique des Distinctions alimentaires. xx

Comments are closed.

error: Content is protected !!