Je suis de ces personnes qui aime bien avoir le mot juste. Ceux qui me connaissent savent que je ne me gêne pas pour inventer des mots, quand le dictionnaire me fait défaut…

Naissance des Distinctions alimentaires

La naissance des Distinctions alimentaires, explique en quoi consiste cette pratique de perte de poids et de maintien du poids-santé de façon permanente.

Posted by Distinctions alimentaires on Sunday, January 19, 2020

L’expression «Distinctions alimentaires» [que j’invente ici] me permet d’expliquer un nouveau concept qui est spécifique à l’amélioration de la volonté et de la maîtrise de soi. Un concept que j’applique à l’alimentation.

Je définis l’expression «Distinctions alimentaires» comme suit:

Un ensemble de règles objectives liées aux choix alimentaires qui laissent peu ou pas de place à l’interprétation.

Le but des Distinctions alimentaires est de produire des résultats prévisibles et constants, et d’automatiser la prise de décisions alimentaires.

J’aime l’expression «résultats prévisibles et constants»: c’est ce que recherchent toute personne désireuse de perdre du poids.

J’aime aussi l’expression «automatiser»: c’est ce que je recherche, des automatismes — autrement dit, des routines, des rituels, des actions qu’on pose sans y réfléchir, par habitude. Et ce que j’ai implémenté dans mon alimentation.

Pourquoi j’aime automatiser mon alimentation? Tout bonnement parce que ces automatismes me simplifient tellement la vie… et m’assurent des bienfaits à la pelletée!

Imaginez un peu: le simple fait d’automatiser vos décisions alimentaires vous permettrait d’atteindre votre poids-santé de façon prévisible et constante. Est-ce que vous aimeriez ça?

L’idée d’utiliser des distinctions pour affermir la volonté n’est pas nouvelle: on en parle en psychologie depuis plusieurs années.

Par exemple, les membres de Alcooliques anonymes font la distinction suivante:

«Ne jamais boire d’alcool, sous aucun prétexte.»

L’utilisation des expressions «jamais» et «sous aucun prétexte» communiquent l’idée que cette distinction est ferme, sans équivoque, et ne laisse aucune place à l’interprétation.

La décision est automatique: pas d’alcool. Le résultat est prévisible et constant: une personne sobre.

S’engager à maintenir cette distinction a changé la vie de bien des [maintenant, ex-] alcooliques.

J’entrevois que l’application de cette idée de distinctions au niveau alimentaire aidera énormément de gens en surpoids, surtout ceux qui se battent, essaient encore et encore de perdre leurs kilos de trop, mais qui n’y arrivent jamais.

J’ai adopté la pratique des Distinctions alimentaires lorsque j’ai radicalement changé mon alimentation au début de 2008. À ce moment-là, par contre, je ne voyais pas ma façon de manger comme utilisant des distinctions, et je ne réalisais pas du tout l’impact que ça pourrait avoir pour d’autres personnes aux prises avec des problèmes de poids.

Au fil des ans et du coaching que j’ai fait, par contre, j’ai développé une compréhension approfondie des problèmes alimentaires, incluant les problèmes liés au surpoids, les problèmes liés à la perte de poids, et les problèmes de maintien du poids-santé à long terme.

En étudiant ce que proposent certains programmes de dépendance alimentaire, j’ai vu les parallèles entre mon approche et la leur. J’en suis venue à établir un système, une méthode que j’appelle la pratique des Distinctions alimentaires.

Les Distinctions alimentaires consistent en 3 règles très simples qui fonctionnent vraiment bien:

  1. Ne consommer aucun glucide concentré, raffiné et/ou transformé.
    • Aucun sucre (sucre blanc, sucre brun, miel, sirop d’érable ou d’agave, fruits séchés, stevia, édulcorants…)
    • Aucun produit à base de farine (surtout farine blanche — peu importe de quel grain céréalier elle est extraite)
  2. Mesurer précisément les quantités consommées.
  3. Manger aux repas exclusivement.

Voilà! Tout simple. Ultra puissant.

Sérénité, minceur et santé sont les résultats prévisibles et constants de cette approche.

En adoptant une approche similaire à mon concept de Distinctions alimentaires, des milliers de personnes dans le monde entier ont perdu des tonnes [littéralement!] de poids et ont conservé leur poids-santé par la suite.

Fini les diètes yoyo.

Finalement, la véritable liberté alimentaire.

Sérénité ・ Minceur ・ Santé

Personnellement, en pratiquant les Distinctions alimentaires que je m’étais fixées, j’ai perdu plus de 45kg (100lb)! Sans. Les. Reprendre. [!!!]

Quand je regarde autour de moi, j’en vois beaucoup qui se battent avec leur poids encore et toujours. Une lutte à n’en plus finir. Une lutte qu’ils ne gagnent pas…

Ça fait plus de dix ans que je coache les gens qui cherchent à perdre du poids, à améliorer leur santé, bien-être, longévité. Des gens qui désirent avoir une énergie et une vitalité accrues.

En observant combien certains peinent dans leur cheminement, je suis toujours touchée par toute cette misère, toute cette maladie, tous ces efforts qui ne donnent aucun résultats qui vaillent la peine ou qui durent.

Et pourtant, je sais fort bien que les principes sont solides: manger santé n’est pas bien compliqué.

Ou du moins, manger santé ne devrait pas être compliqué…

Au début de ma carrière de coach, je n’avais pas pleinement réalisé l’emprise hypnotique du sucre et de la farine sur les choix alimentaires des gens… Avec le temps, par contre, j’ai pu réaliser les dégâts que le sucre et la farine causent à la santé des gens.

J’ai donc décidé d’aider les gens en surpoids à utiliser la pratique des Distinctions alimentaires pour devenir libres de la compulsion et de l’obsession avec la nourriture. Je veux passionnément les aider à voir naître une sérénité intérieure qui ne peut être pleinement vécue que lorsque, finalement, notre corps atteint son poids-santé et que nous sommes minces.

Concept connu. Application nouvelle.

Ce n’est pas habituel d’appliquer le concept de distinctions au domaine de l’alimentation.

Pour comprendre un peu pourquoi c’est intéressant de le faire, par contre, examinons ensemble un autre domaine où les distinctions sont utilisées avec succès depuis longtemps.

Pour l’alcoolique, établir une distinction claire, nette et immuable face à ce qu’il boit est nécessaire s’il veut s’affranchir de son addiction.

«Boire du café, du thé, des tisanes et de l’eau, ça, c’est acceptable.»

«Boire de la bière, du vin, ou un autre alcool, ce n’est absolument pas acceptable pour moi: je n’en bois jamais, sous aucun prétexte. Je n’en utilise pas non plus dans ma cuisine. Jamais.»

Personne ne trouve ça bizarre d’entendre un alcoolique parler de la sorte.

Mais le faire dans le domaine alimentaire? Ça ne se fait pas.

Et pourquoi pas? Est-ce que ne pas le faire a produit les résultats désirés?

«On ne peut pas vraiment s’abstenir totalement de nourriture», me direz-vous.

«Il est impossible d’appliquer une distinction à ce niveau», affirment des experts.

Certains experts en étude de la volonté ne pensent pas que les distinctions sont un outil pratique pour résoudre les problèmes de maîtrise de soi des gens qui ne sont pas à leur poids-santé ou qui le maintiennent avec peine et misère.

Hé bien, si vous me connaissez un peu, vous savez que, ce n’est pas parce que ça ne s’est jamais fait que je ne le ferai pas.

En fait, c’est pratiquement un incitatif à le faire dans mon cas!

Il me semble que s’il y a un domaine où la maîtrise de soi gagne à être affermie par les distinctions ce serait bien pour résoudre les problèmes d’atteinte et de maintien du poids-santé.

En changeant radicalement ma façon de manger en 2008, ce que j’ai fait, c’est d’appliquer des distinctions alimentaires très claires quant à ce que mangeais, et ce que je ne mangeais pas.

C’est l’application de certaines distinctions alimentaires qui m’a finalement aidé à perdre tout mon surplus de poids et à rester à un poids-santé depuis.

Et ainsi est née l’appellation «Distinctions alimentaires», expression qui m’est venue par totale inspiration, au beau milieu de la canicule de juillet 2019.

La pratique des Distinctions alimentaires

  • Une approche pratique qui aide les gens à utiliser des distinctions claires pour perdre leur excès de poids et pour se défaire de leur obsession avec la nourriture grâce à l’automatisation de leurs décisions alimentaires.
  • Une approche révolutionnaire qui utilise la fine pointe de la neuroscience et de la psychologie pour expliquer le succès qui résulte de l’application des distinctions au domaine de l’alimentation.
  • Une approche qui se veut holistique et qui vise l’atteinte de la santé optimale (par opposition à la perte de poids à tout prix).

Voyez-vous, je suis une avide étudiante: j’adore apprendre. Je passe mes soirées à lire, à écouter des experts dans divers domaines me transmettre leurs pépites de brillance.

Et c’est une telle étude qui m’a mis la puce à l’oreille, et m’a fait réaliser que, ce que j’ai fait il y a une bonne dizaine d’années, et qui a si bien réussi, hé bien, cette pratique aiderait BEAUCOUP d’autres à en faire autant. J’avais peaufiné la pratique des Distinctions alimentaires.

À partir du moment où j’ai compris l’impact que la pratique des Distinctions alimentaires pourrait avoir, je me suis sentie bien égoïste de garder ça pour moi……

Je sais depuis belle lurette que le sucre est hautement addictif. Mais je n’ai jamais eu le «bec sucré», je n’ai jamais été une «bibitte à sucre».

Alors je ne me suis jamais sentie concernée par ce que j’apprenais au sujet de la dépendance alimentaire parce qu’on l’associe si étroitement au sucre.

Et là, une perle: «Le sucre et la FARINE ont le même pouvoir addictif».

La lumière jaillit: en changeant mon alimentation, j’avais éliminé un autre glucide problématique: la farine.

Et ainsi, j’avais échappé aux griffes de la dépendance alimentaire. Avant mon changement alimentaire, je consommais de généreuses quantités de pâtes alimentaires de grains entiers et autres produits végétaliens à base de farine, aussi de grains entiers, comme énormément de végétaliens le font.

C’est un des facteurs qui avaient assurément contribué à mon énorme prise de poids, malgré le fait que je «mangeais santé».

Réinventer la roue

Des concepts similaires à ma pratique des Distinctions alimentaires ont été discutés dans divers domaines, sous une forme ou une autre, depuis plusieurs années.

Il existe plusieurs groupes du genre «Outremangeurs anonymes» [Overeaters Anonymous], par exemple, qui utilisent des règles plus ou moins strictes autour d’aliments et de comportements considérés comme attisant la dépendance alimentaire.

Je n’ai rien inventé.

Par contre, un éclair de génie, une inspiration, c’est souvent une nouvelle vision d’un vieux problème. Une nouvelle perspective sur ce qui se fait déjà.

J’ai accumulé des dizaines d’années de connaissances en nutrition, et tout ce qui l’entoure de près ou de loin. Ce que je découvre au fil de mes études me fascine, et, pour tout dire, j’aime partager ce que j’apprends. C’est donc naturel pour moi d’intégrer cette nouvelle inspiration, que je réalise maintenant être cruciale, à mon approche de perte de poids.

En fait, s’il faut être 100% honnête, ce n’est pas tellement moi qui voulait faire des Distinctions alimentaires un nouveau projet mais plutôt l’idée elle-même qui s’est imposée comme un mandat.

J’en perdais le sommeil à tenter de l’étouffer: j’avais déjà d’autres plans, voyez-vous…

C’est comme un feu qui brûlait en moi. Il fallait que j’en parle ou je me consumerais à tenter de l’éteindre…

Comme ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, et je sais qu’il vaut mieux ne pas résister à ce genre de mission-passion!

J’ai donc décidé de créer un nouveau site web: DistinctionsAlimentaires.com. Et il s’adresse à tout le monde, pas seulement aux personnes qui mangent ce que moi je mange. Toute personne qui se bat avec son poids y trouvera quelque chose pour l’aider.

Je commence en douceur avec quelques articles, et… nous verrons!

Ce que je vise, c’est de pouvoir toucher TOUTES LES PERSONNES d’expression française qui se battent avec leur poids, avec leur bouffe, avec leur santé, bien-être et longévité.

Parce qu’un tour de taille sur-dimensionné n’affecte pas seulement l’apparence: il affecte aussi l’espérance et la qualité de vie.

Je ne peux pas changer le monde. Mais je peux aider à le rendre plus serein pour un groupe de gens. Et c’est ce que je fais ici.

Voilà. Vous savez tout.

Maintenant, si vous avez le goût de faire partie de ce mouvement…

  • …si vous en avez assez de faire diète après diète, détox après détox…
  • …si vous en avez plus qu’assez de compter les sucreries, ou les croustilles (chips)…
  • …si vous en avez assez de manger sans pouvoir vous arrêter…
  • …si vous en avez assez de perdre les mêmes 5, 10 ou 15 kilos à chaque année…

…je vous encourage, à venir me rejoindre sur Facebook (cliquez ici et envoyez-moi un p’tit coucou via Messenger).

Sur cette page, et sur le présent site, je continuerai votre éducation, si vous le permettez, dans la pratique des Distinctions alimentaires, gratuitement.

Je suis certaine que vous aurez des questions, des commentaires, des témoignages même: n’hésitez surtout pas à répondre à n’importe laquelle de mes communications! Il me fera plaisir de partager ce cheminement avec vous et de vous aider.

Si la demande est là, je créerai une formation spécifiquement sur la pratique des Distinctions alimentaires. Ce qui revient à dire que si ça vous intéresse, et si vous voulez en faire partie, il faudrait me le dire

De mon côté, je m’efforcerai de vous communiquer au meilleur de moi-même l’art et la science de la pratique de la perte de poids permanente pour que — eeenfiiin! —, vous puissiez savourez la profonde sérénité intérieure que vous pourrez seulement connaître lorsque vous serez dans un corps mince, libéré de la tyrannie de la nourriture addictive.

Imaginez-vous: VOTRE corps à son poids-santé! Un résultat prévisible et constant, automatique.

Êtes-vous prêt à vivre dans ce corps?

Bises pratiquées dans les Distinctions alimentaires,

Sheryl-Anne xx

P.S.: Vous aimez? Vous détestez? Laissez-moi un commentaire, une question, une pensée… Je lis chaque commentaire et je répondrai, si besoin. Et merci de répandre l’information auprès toutes les personnes que ce texte pourrait aider, inspirer ou simplement faire sourire. xx

error: Content is protected !!